03 Apr, 2020
lundi, 11 août 2014 21:00

Etats-Unis : Augmentation du nombre de voyageurs clandestins haïtiens risquant leur vie en haute mer Spécial

Image des migrants-es  haïtiens en haute mer Image des migrants-es haïtiens en haute mer Photo: Google

De multiples embarcations clandestines bourrées de migrants-es haïtiens à destination des Etats-Unis sont devenues de plus en plus inquiétantes pour les responsables de la garde côtière américaine, à Miami, a rapporté la chaine de télévision américaine,  NBC News, le 6 août 2014.  Partant  de la République Dominicaine pour arriver sur les rives de Porto Rico, ces passagers clandestins n’ont pas hésité à mettre en péril leur vie et  même celle de leurs enfants qui voyagent avec eux.

Selon la NBC News, un grand nombre de  ressortissants-es haïtiens a été appréhendé sur la côte ouest de Port Rico, un Commonwealth des Etats-Unis, au cours deux dernières années. Seulement pour les dix premiers mois de l’année fiscale qui commence à partir de 1er octobre 2013, 4314 migrants haïtiens ont été arrêtés en mer ou sont connus pour avoir touché  la terre, soit à Porto Rico ou sur le continent américain. En total, 4358 Haïtiens ont été interceptés. Ce qui fait une augmentation de 73% par rapport à l’année 2012 où l’on avait recensé 2501 migrants haïtiens.

Même si l’immigration clandestine haïtienne est en flèche pour les deux dernières années, elle n’est pas la seule qui fait peur aux responsables de la garde côtière américaine.  Cette année, 2985 ressortissants-es cubains se sont engagés dans des voyages clandestins en direction des Etats Unis, soit près de 900 de plus que le total de l’année dernière. Selon les Responsables de la garde côtière, ces chiffres sont les plus élevés pour les cinq dernières années.

Le parcours utilisé par les voyageurs clandestins est très dangereux, ont rapporté les fonctionnaires fédéraux cités par laNBC News. Ils recourent aux services des contrebandiers dominicains qui utilisent des petits bateaux à moteur pour le passage des eaux dangereuses de Mona Island qui se trouve à 80 Km de Porto. Une fois arrivés à Porto-Rico, ils/elles transitent dans des bateaux de passage pour atteindre les Etats-Unis.

Selon la NBC News, ces embarcations réalisées en toute insécurité sont souvent entachées de cruauté. Les responsables de la garde côtière américaine ont rapporté un cas récent enregistré lors de l’interception à Port Rico d’un bateau chargé de ressortissants au début du mois de juillet 2014. Voulant échapper vainement à la capture des agents maritimes, les contrebandiers ont jeté  dans les eaux du passage de Mona Island deux passagers, dont un garçon de 12 ans. Aucune personne ne portait de gilet de sauvetage.

Dans d’autres situations, les migrants-es haïtiens clandestins ont traversé par Bahamas pour atteindre le sud de la Floride. Ce pôle migratoire est souvent utilisé par des particuliers voulant retrouver les membres de leurs familles.

Le GARR se dit grandement préoccupé de la montée en flèche de ces voyages clandestins qui mettent souvent en péril la vie des ressortissants-es haïtiens. Tout en exhortant fortement les Haïtiens/Haïtiennes désireux de s’émigrer à utiliser des voies régulières, il demande aux autorités haïtiennes de mettre en œuvre de vrais programmes sociaux pouvant permettre aux citoyens/citoyennes de vivre en toute dignité dans leurs pays.

 

 

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le lundi, 11 août 2014 21:21

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle